TaputapuateaUNESCO – Un « temple à ciel ouvert », le marae Tapu-tapu-ātea, situé sur une île de la Polynésie française, a été inscrit dimanche sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. »Tapu-tapu-ātea » veut dire « sacrifices venus de loin ». Il s’agit, selon la proposition présentée par la France, d’un « ensemble cérémoniel majeur », localisé sur l’île de Ra’i-ātea. Cette dernière est connue pour être l’île sacrée de l’archipel des Iles de la Société.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s