INTEGRELe ministre de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a assisté, mercredi matin, au début du comité de pilotage régional du programme INTEGRE (Initiatives des territoires pour la Gestion Régionale de l’Environnement) de la Communauté du Pacifique, qui se tient dans un hôtel de Punaauia.

Cette réunion de travail intervient après la réunion du comité de pilotage régional du programme RESCCUE qui s’est déroulée mardi. Le comité de pilotage régional du programme INTEGRE rassemble annuellement des représentants de la communauté du Pacifique, de la Nouvelle-Calédonie, de la Polynésie française, de Wallis-et-Futuna et de Pitcairn afin de faire un point d’avancement du programme.

Le programme INTEGRE vise trois grands objectifs :
1) l’amélioration de la gestion et la valorisation durables de l’environnement au bénéfice des populations ;
2) la promotion de la gestion intégrée des zones côtières auprès des institutions, des populations et des partenaires régionaux ;
3) le renforcement de la coopération régionale dans le domaine du développement durable et de l’intégration des territoires européens dans les dynamiques régionales.

Grâce à l’enveloppe régionale du 10e FED Pacifique, les Pays et Territoire d’Outre-Mer (PTOM) du Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Wallis-et-Futuna, Pitcairn) bénéficient d’un financement de 12 millions d’euros soit 1,4 milliards de francs, pour mettre en place des actions de développement durable répondant à leurs besoins.

De 2013 à 2017, INTEGRE a accompagné les acteurs locaux dans la mise en œuvre de projets avec l’objectif ambitieux de contribuer à gérer et valoriser durablement l’environnement des PTOM, dans l’intérêt des populations.

Neuf sites pilotes ont été choisis par les territoires pour mener des projets de développement durable : 3 en Nouvelle-Calédonie, 3 en Polynésie française, 2 à Wallis-et-Futuna et un à Pitcairn.

En Polynésie française, les 3 sites retenus sont :
1) Raiatea et Tahaa et leur lagon
2) La Baie d’Opunohu à Moorea
3) La Presqu’île de Tahiti (Taiarapu)

Le projet INTEGRE est aujourd’hui dans sa dernière année de mise en œuvre et devrait s’achever à la fin de l’année 2017. Parmi les apports importants d’INTEGRE, sont à souligner les échanges d’expérience, le partage des informations et l’appropriation des nouvelles connaissances. Un plan de capitalisation devait être examiné et validé lors de ce comité de pilotage régional.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s