Biosécurité aquatiqueLe 26 septembre s’est ouvert l’atelier national de la biosécurité en Polynésie française. Cet évènement, qui durera trois jours, s’appliquera à mettre en œuvre une stratégie de biosécurité aquatique.

A l’initiative de la division de la pêche, de l’aquaculture et des écosystèmes marins de la Communauté du Pacifique (CPS), et en collaboration avec la direction de la Biosécurité et de la Direction des ressources marines et minières, l’atelier national de la biosécurité aquatique se tiendra au sein de la Présidence jusqu’au 28 septembre. A travers ce programme, la division du CPS mettra à disposition les informations dont la Polynésie aurait besoin afin de prendre des décisions relatives à la gestion et à la valorisation de leurs ressources aquatiques et de contribuer à la doter des outils et des capacités nécessaires à la mise en œuvre de ces décisions. En termes de biosécurité aquatique, trois éléments recouvrent ce domaine: la gestion de la santé des animaux aquatiques, les échanges d’organismes aquatiques vivants et la sécurité alimentaire.

SCHEMA DIRECTEUR
Comme l’a, ce matin, indiqué le ministre des ressources primaires, Tearii Alpha, « La recherche est plus que jamais nécessaire pour faire bénéficier l’aquaculture des avancées de la biologie, voire même de la nanotechnologie afin que les produits d’élevage qui constitueront inévitablement dans un futur très proche une part significative de notre consommation en produits de la mer soit conciliable avec la santé des hommes et des milieux aquatiques. C’est pourquoi nous remercions les représentants de nos principaux instituts de recherche. Leur contribution à une vision éclairée sur les nouveaux enjeux de notre pays est, à notre sens, essentielle. L’aquaculture est, indéniablement, un secteur producteur de richesses qui peut être structurant pour notre pays. Nous souhaitons donc que la Polynésie française s’inscrive résolument dans une stratégie de développement de l’aquaculture et qu’elle y prenne sa part du marché régional, voir mondial. C’est dans cette perspective que nous venons de lancer l’élaboration du schéma directeur de l’aquaculture. Cette initiative est soutenue par l’agence française de développement qui a mandaté un spécialiste, lequel a déjà produit une expertise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s